Avoir une relieuse au bureau, c’est non seulement pouvoir réunir ses documents et en faire un livre, mais c’est aussi pouvoir l’exposer à une utilisation répétée. Il existe un tas de modèles sur le marché. Certains sont plus performants que d’autres, mais le principe de fonctionnement est presque toujours le même. Pour comprendre à quelle fréquence une relieuse peut être employée, il faut en découvrir les caractéristiques.

Mode d’utilisation 

Pour utiliser une relieuse, il est tout d’abord nécessaire de la préparer. Il est important d’apporter une certaine précision. Cela commence par bien aligner le papier qui va être relié par la machine. Une fois que c’est fait, il faut faire des réglages sur le matériel. Normalement, il n’y a pas vraiment beaucoup de choses à régler. Tout dépend en fait des modèles utilisés. Il faut noter que certains ajustements permettent d’augmenter la précision de la reliure.

Après cela, il faut percer les trous qui vont se charger d’accueillir les spirales. Ici, il est déjà possible de répondre à la question de la fréquence d’utilisation. Il faut savoir que les différents modèles doivent indiquer un nombre maximal de feuilles pris en charge. Pour pouvoir garder sa machine en bon état et l’employer encore plus fréquemment, il faut veiller à ne pas dépasser ce seuil. Pour pallier ce problème, il est faisable de performer par paquet de feuilles sans dépasser la limite et de réunir avec une seule spirale après.

La dernière étape consiste à ajouter les anneaux ou les spirales pour relier le tout. Le mécanisme par lequel ces derniers vont se loger dans les trous du document va dépendre encore une fois du modèle utilisé.

Bien choisir sa relieuse

Pour avoir la relieuse adéquate, il faut prendre en compte divers facteurs. Il faut, par exemple, choisir entre la reliure à spirale et la reliure thermique. À chacun donc de voir ce qui lui convient, mais en tout cas, si la première méthode est très utilisée, la deuxième commence aussi à faire beaucoup parler d’elle.

En outre, il faut évaluer à quel point elle sera employée. Pour des utilisations fréquentes, il faut s’assurer de prendre un modèle robuste. Et il est mieux de tout de suite opter pour une relieuse qui peut prendre en charge différentes tailles de papier. De plus, si c’est pour un réel usage professionnel, il vaudrait mieux qu’elle ait une capacité de 300 à 400 feuilles en même temps pour les gros documents. Sinon, il y a aussi les modèles de 10 à 120 feuilles. Plus d’infos sur https://lapapeterie.info/relieuse !

En résumé alors, la fréquence d’utilisation supportée par une relieuse dépend vraiment de sa robustesse et de sa capacité. Cela dépend de même de la manière dont les personnes respectent les consignes d’utilisation. En tout cas, pour avoir le bon modèle, il faut prendre en compte quelques critères de choix.

Catégories : Sécurité