Il faut reconnaître que le vélo électrique est l’un des moyens de transport les plus pratiques. Il permet en effet de rouler à grande vitesse sans fournir le moindre effort. Quoi qu’il en soit, personne n’est à l’abri d’un accident, raison pour laquelle il est obligatoire de respecter toutes les règles de sécurité. Justement, voici quelques conseils pour rouler en vélo électrique en toute sécurité.

Vélo électrique : utiliser des équipements et des accessoires de sécurité

Le port d’un casque de protection est indispensable pour les usagers du vélo électrique, notamment pour les enfants. Il permet de protéger la tête et le visage du conducteur en cas de chute ou de choc. Bien entendu, les adultes ne sont pas obligés de porter un casque pour rouler en vélo électrique en France.

Ils devront tout de même apprendre à leurs enfants à utiliser cet équipement de sécurité. Ils sont alors conseillés de porter un casque pour montrer à ces derniers le bon exemple. Il existe également d’autres accessoires de protection permettant d’éviter les accidents de la circulation.

L’éclairage de danger accroché à la roue arrière d’un vélo électrique optimise la visibilité du conducteur pendant la nuit. Autrement dit, cet accessoire orange peut lui sauver la vie. Il y a aussi le rétroviseur. Comme celui d’une voiture, il permet de jeter un coup d’œil vers l’arrière.

Grâce à ce dispositif, l’individu n’est pas obligé de retourner sa tête pour apercevoir une voiture à l’arrière, notamment lorsqu’il roule à pleine vitesse. L’utilisation d’un phare avant à LED est également indispensable pour booster sa visibilité sur la route pendant la nuit. Il convient de le combiner avec un éclairage LED rouge placé à l’arrière du vélo pour plus de sécurité.

Vérifier l’état des freins avant de rouler

En général, un vélo à assistance électrique (VAE) est doté de capteurs permettant de couper l’alimentation du moteur. Il suffit d’actionner les manettes de frein pour les activer. Il arrive parfois que le moteur continue de tourner après un freinage brusque.

Dans le pire des scénarios, le conducteur pourrait être éjecté de son vélo en cas d’arrêt brutal. C’est pourquoi il est impératif de vérifier les freins avant de rouler avec son VAE. Si le problème provient des capteurs de freinage du vélo, il faudra les faire réparer par un professionnel qualifié. Bien entendu, les freins en mauvais état doivent être remplacés immédiatement.

La qualité du freinage est un élément important à considérer au moment de l’achat d’un vélo électrique. À noter que les VAE sont équipés de différents types de freins. Il s’agit plus précisément des freins à disques, à patins mécaniques et à patins hydrauliques. Dans tous les cas, il vaut mieux opter pour un modèle jouissant d’une bonne puissance de freinage.

Le conducteur pourra ainsi rouler en toute sécurité avec son engin. Plus clairement, le système de freinage d’un vélo électrique doit être suffisamment robuste pour limiter les risques d’accident. Il convient d’ajouter que les VAE à freins hydrauliques peuvent rouler dans la boue et sous la pluie. Bien entendu, leur puissance de freinage restera constante dans des conditions humides. Voir ce site pour plus d’informations.

Catégories : Sécurité